Séduire l’Europe : la diplomatie publique chinoise en action (partie 2 : la fin et les moyens)
Source : China Institute   
11-11-2011

 

        Alors que la diplomatie publique chinoise privilégie les questions d’économie et de sécurité lorsqu’elle s’adresse au public américain et aux publics asiatiques, son objectif en Europe est de construire une confiance politique en améliorant l’image de la Chine, de son système, de sa politique étrangère et de la situation des Droits de l’homme dans le pays. Pékin reconnaît en effet que les Européens sont particulièrement sensibles aux Droits de l’homme en général et à la situation intérieure chinoise en particulier.
 
        Tout d’abord, les dirigeants chinois souhaitent mettre fin au négativisme néfaste qui domine le discours public sur la Chine en Europe, par un ciblage stratégique des médias européens. L’Union européenne étant le premier partenaire commercial de la Chine, le second objectif est de répondre aux craintes croissantes engendrées par la montée de l’économie chinoise et de son influence sur l’économie européenne, tout en dépeignant la Chine comme une destination lucrative et sûre pour les investisseurs.
 

           
        La sinologue Ingrid d’Hoogue souligne que Pékin n’entreprend pas de convaincre le public et les dirigeants européens de la supériorité supposée de son système économique et politique. À l’image de son rejet de l’ingérence étrangère dans les questions qu’elle juge purement nationales, la Chine ne s’implique pas ou peu dans les affaires intérieures de l’Europe. Cependant, les stratèges de la diplomatie publique chinoise cherchent bien à démontrer aux Européens que le « modèle chinois »

 

 

Article de Matthias Kaufmann et Laurent Hou, China Institute

 

 

Télécharger l'article complet:

 

Image