Quel avenir pour le Tibet ?
Source : China Institute   
05-09-2011


        Le Tibet est un sujet qui attire une forte attention des médias et de l’opinion publique, non seulement en France mais aussi dans de nombreux autres pays occidentaux. C’est en sus un enjeu très sensible, comme l’a révélé la brouille franco-chinoise qui a suivi la rencontre entre Nicolas Sarkozy et le dalaï-Lama en 2008.

 

        Si l’indépendance du Tibet n’est guère soutenue que par une partie de la diaspora tibétaine et des associations occidentales – aucun État ne défend cette vision, différents chefs d’État et institutions se prononcent régulièrement en faveur d’une amélioration de la situation au Tibet, notamment en rencontrant celui qui était jusqu’il y a peu le chef du « gouvernement tibétain en exil » : Tenzin Gyatso, quatorzième dalaï-lama. Or, Pékin perçoit de telles rencontres comme une remise en cause de l’unité de la Chine et y réagit souvent vivement.

 

 

           
        Mais au-delà de ces protestations, souvent virulentes, pourquoi le Tibet est-il si important pour la Chine ? Le destin du Tibet est-il au sein ou aux côtés de la Chine ? Quelles sont les obstacles aux négociations entre Pékin et le dalaï-lama ? Enfin, quels sont les problèmes les plus importants actuellement au Tibet ?

 

 

Article de Antoine Wang, China Institute

 

 

Télécharger l'article complet:

 

Image