Recherche

Newsletter




Séduire l’Europe : la diplomatie publique chinoise en action (partie 3 : quelle réussite ?) Version imprimable Suggérer par mail
Source : China Institute   
14-11-2011

 

        Dans le but d’influencer l’ensemble de la population européenne, la Chine cible en priorité les faiseurs d’opinion et catalyseurs médiatiques que sont les journalistes, les hommes politiques, les universitaires ou encore les groupes de réflexion, mais aussi les décideurs dont l’influence économique et sociale peut permettre à Pékin d’atteindre ses objectifs.

        La diaspora chinoise semble susciter un intérêt tout particulier de la part des architectes de la diplomatie publique chinoise, en raison de sa sensibilité supposée plus grande au discours officiel. Cependant, ce groupe n’est évidemment pas homogène : si certains Chinois ethniques demeurent profondément pétris de leur culture d’origine, et donc a priori plus sensibles aux discours patriotiques, voire nationalistes, d’autres sont, à des degrés divers, occidentalisés
 

           
        Naturellement, la plupart des concepts utilisés par la Chine afin de promouvoir son image à l’étranger est fondée sur des valeurs consensuelles susceptibles d’être partagées, telles que l’« harmonie » ou la « paix ». Le premier but de la diplomatie publique, et souvent de la diplomatie en général, est en effet d’adoucir les relations. Le discours des pays occidentaux se concentre quant à lui sur la défense des Droits de l’homme, une base conceptuelle riche dotée d’une perspective universaliste1. Face à cette démarche, que la Chine propose-t-elle au monde ?

 

 

Article de Matthias Kaufmann et Laurent Hou, China Institute

 

 

Télécharger l'article complet:

 

Image