Recherche

Newsletter




Les relations sino-vietnamiennes, entre expériences communes et disparités Version imprimable Suggérer par mail
Source : China Institute   
27-10-2010


        Les relations sino-vietnamiennes sont le fruit d’expériences communes anciennes empreintes de disparités. Depuis 1949, elles oscillent entre coopération de deux Etats nés dans le nationalisme et le communisme, et conflits violents issus de divergences profondes. Cependant, depuis 1991, les relations entre la Chine et le Vietnam se sont normalisées et s’orientent de plus en plus fortement dans le sens de la coopération économique et politique. Que peuvent attendre les deux Etats de ce partenariat ? Quels sont les principaux défis que vont devoir relever Chinois et Vietnamiens pour pérenniser leur relation « amicale » ?

 

 


         Des ébauches de réponse sont ici esquissées, en gardant à l’esprit que le regard que les deux pays se portent joue un rôle essentiel dans la structuration de leur relation : la Chine impériale a longtemps considéré le Vietnam comme une périphérie de sa zone d’influence, tandis que le Vietnam a été tantôt fasciné tantôt angoissé par la puissance de son grand voisin. Est-il donc possible de dépasser ces conceptions ?

Article de Laurent Hou, China Institute

 

 

Télécharger l'article complet :

 

Image