Recherche

Newsletter




Vers un réchauffement durable des relations sino-françaises ? Version imprimable Suggérer par mail
Source : China Institute   
05-07-2009

« […] Le poids de l’évidence et de la raison pesant chaque jour davantage […], il est clair que la France doit pouvoir entendre directement la Chine et aussi s’en faire écouter. » C’est en ces mots que le Président De Gaulle annonça en 1964 l’établissement des relations diplomatiques sinofrançaises, dont on célébrait le 27 janvier dernier le 45ème anniversaire. Si ces dernières ont été le plus souvent cordiales, le passage chaotique de la flamme olympique à Paris en avril 2008 et la rencontre onze mois plus tard, qualifiée de « peu judicieuse et blessante » par l’agence officielle chinoise Chine Nouvelle, entre le Dalaï-lama et le Président Nicolas Sarkozy, alors à la tête de l’Union européenne, ont provoqué une dégradation brutale des rapports entre les deux pays pour la première fois depuis 1989. Mais alors que la crise engendrée par l’embargo européen sur les armes, inspiré par la France suite aux évènements de Tian An Men, n’avait été qu’essentiellement diplomatique, les événements récents ont pour la première fois suscité le ressentiment de l’opinion publique chinoise.

 

Pourquoi la dégradation des rapports entre la France et la Chine a-t-elle été aussi subite et significative ? Par ailleurs, peut-on envisager un réchauffement durable ?

 

Article de Bo Huang, China Institute

 

 

Télécharger l'article complet :