Recherche

Newsletter




Relations Internationales
Recueil annuel des travaux du China Institute - Préface par SEM. Kong Quan Version imprimable Suggérer par mail
Source : China Institute   
09-12-2012

Nous avons le plaisir et l'honneur de publier la préface du recueil annuel des travaux du China Institute, préface realisée par SEM. Kong Quan, ambassadeur de la république populaire de Chine en France .

 

Extrait :

Le Recueil des articles 2011 du China Institute n’est pas sans me rappeler le passé des échanges culturels entre la Chine et la France. En effet, il y a de cela deux-cent-cinquante-sept ans, le grand penseur des Lumières Voltaire avait adapté la pièce de théâtre chinoise Un orphelin des Zhao, qu’il avait renommé Un orphelin chinois, et l’avait faite jouer à Paris, avec un certain retentissement. Un siècle et demi plus tard, La Dame aux camélias d’Alexandre Dumas Fils fut la première œuvre littéraire étrangère à être traduite en chinois et elle devint très à la mode dans mon pays d’alors. L’attraction mutuelle entre nos deux pays, fruit de la richesse de leur histoire et leur culture, est donc très ancienne.

 

Lire la suite...
 
Les entretiens du China Institute : M. Bertrand Badie Version imprimable Suggérer par mail
Source : China Institute   
30-09-2012

Dans le cadre des 'Entretiens du China Institute', nous avons eu le plaisir de nous entretenir avec M. Bertrand Badie, professeur des universités en science politique à l'Institut d'études politiques de Paris.

 

 

Cliquez sur l'image ci-dessous pour télécharger l'entretien :

 

Les entretiens du China Institute

 

 
Séduire l’Europe : la diplomatie publique chinoise en action (partie 3 : quelle réussite ?) Version imprimable Suggérer par mail
Source : China Institute   
14-11-2011

 

        Dans le but d’influencer l’ensemble de la population européenne, la Chine cible en priorité les faiseurs d’opinion et catalyseurs médiatiques que sont les journalistes, les hommes politiques, les universitaires ou encore les groupes de réflexion, mais aussi les décideurs dont l’influence économique et sociale peut permettre à Pékin d’atteindre ses objectifs.

        La diaspora chinoise semble susciter un intérêt tout particulier de la part des architectes de la diplomatie publique chinoise, en raison de sa sensibilité supposée plus grande au discours officiel. Cependant, ce groupe n’est évidemment pas homogène : si certains Chinois ethniques demeurent profondément pétris de leur culture d’origine, et donc a priori plus sensibles aux discours patriotiques, voire nationalistes, d’autres sont, à des degrés divers, occidentalisés
 
Lire la suite...
 
Séduire l’Europe : la diplomatie publique chinoise en action (partie 2 : la fin et les moyens) Version imprimable Suggérer par mail
Source : China Institute   
11-11-2011

 

        Alors que la diplomatie publique chinoise privilégie les questions d’économie et de sécurité lorsqu’elle s’adresse au public américain et aux publics asiatiques, son objectif en Europe est de construire une confiance politique en améliorant l’image de la Chine, de son système, de sa politique étrangère et de la situation des Droits de l’homme dans le pays. Pékin reconnaît en effet que les Européens sont particulièrement sensibles aux Droits de l’homme en général et à la situation intérieure chinoise en particulier.
 
        Tout d’abord, les dirigeants chinois souhaitent mettre fin au négativisme néfaste qui domine le discours public sur la Chine en Europe, par un ciblage stratégique des médias européens. L’Union européenne étant le premier partenaire commercial de la Chine, le second objectif est de répondre aux craintes croissantes engendrées par la montée de l’économie chinoise et de son influence sur l’économie européenne, tout en dépeignant la Chine comme une destination lucrative et sûre pour les investisseurs.
 
Lire la suite...
 
Séduire l’Europe : la diplomatie publique chinoise en action (partie 1 : introduction) Version imprimable Suggérer par mail
Source : China Institute   
13-09-2011

 

        Lorsque, le 8 août 2008 à vingt heures, les feux d’artifice et le roulement des tambours marquèrent le début de la cérémonie d’ouverture des jeux olympiques de Pékin, des millions de spectateurs à travers le monde s’apprêtaient à être envoutés, deux heures durant, par une représentation époustouflante.

 

        Avec ses effets spéciaux prodigieux et ses 14 000 artistes, la cérémonie d’ouverture faisait une déclaration sans équivoque : « La Chine est de retour ». Ce que nombre de commentateurs anticipaient comme un « passage à l’âge adulte » pour la Chine, après trente ans de croissance économique sans précédent, fut un évènement de diplomatie publique méticuleusement planifié et exécuté, afin de clamer le retour du pays parmi les grandes puissances.

 

 

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 9 sur 12